Deux pour le prix d’une.

Dans le dernier article, je disais que le textes n’avançaient plus trop. Cela est toujours vrai pour les « longs textes » (Jack Vaughn et le cabaret) mais hier et cette nuit, d’autres choses se sont passées. Les voici :

Hier j’ai fini une nouvelle prévue à l’occasion d’Halloween, La maison au bout de la rue. Je l’avais commencée quelques jours plutôt et elle a donc trouvée sa fin hier, dans l’après-midi. Il faut savoir qu’avec ce texte, je me suis laissé aller à mes premiers amours en allant à l’extrême. Presque aucune limite n’a été fixé quant aux faits qui s’y déroulaient.

Puis, à 3 heures cette nuit, après un rêve fort interessant me mélant dans une histoire forte coquine, je me suis relevé et, une heure durant, j’ai écrit une courte histoire plutôt inspirée de ces trouvailles nocturnes, qui s’intitule Intense. On a donc là, évidemment, un récit non fantastique puisque tirant sur l’érotique pur. (voir un peu plus)

Quoi qu’il en soit, ces deux nouvelles seront disponibles gratuitement sur le blog, l’une le 31 octobre pour la fête de Jaok O’Lantern, et l’autre une fois qu’elle sera corrigé et validée pour la publication.

Toute fois, il est important de préciser que ces deux textes sont à réserver à un public adulte et très avertis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :